Présentation
Fantastique
Ancêtre
Reproduction
Digestion
Respiration
Squelette
Oeuf
Plumage
Ailes
Plumes
Sexage ADN

L'endoscopie
L'endoscopie est une méthode qui permet, sous anesthésie, après une simple incision au niveau de la cavité abdominal de l'oiseau et à l'aide d'un appareillage optique, de visualiser les organes génitaux. L'avantage de cette méthode est qu'elle permet par la même occasion de contrôler l'état général d'autres organes de l'oiseau (poumons)
Cette méthode présente cependant de nombreux inconvénients, en effet, elle nécessite souvent le transport de l'oiseau (source de stress), une anesthésie et des conditions opératoires rigoureuses (asepsie). De plus, le sexage par endoscopie ne peut être réalisé que sur des oiseaux ayant atteint la maturité sexuelle.
 
Le sexage ADN
Le sexage ADN est la recherche du gène déterminant le sexe de l'oiseau (ZW de la femelle et ZZ du mâle). Cette méthode peut être réalisée sur l'oiseau au nid, bien avant qu'il ait atteint la maturité sexuelle. Quelques plumes ou goutte de sang suffisent pour déterminer le sexe de l'oiseau.
Cette méthode est rapide et non stressante et semble aujourd'hui se généraliser chez les éleveurs.
 
Dans la suite de cet article, nous allons revenir en détail sur le sexage ADN, une méthode révolutionnaire qui fait appel aux derniers progrès scientifiques en matière de génétique.
 
Le sexage ADN
 
Qu'est ce que l'ADN ?
L'ADN est une molécule présente dans les cellules de tous les êtres vivants. Elle est constituée d'une succession de gènes qui portent l'information génétique propre à chaque individu. L'ADN est en quelque sorte le code barre de chaque être vivant.
 
Biologie du gène et PCR
Depuis une vingtaine d'année, les scientifiques travaillent sur des méthodes qui permettent une étude très fine des gènes. En effet, l'ADN est présent en très petite quantité dans les cellules et il n'est pas possible d'étudier ou de rechercher des gènes sur des quantités si petites d'ADN. Il y a environ 15 ans, une méthode a révolutionné le domaine de la génétique. Cette méthode c'est la PCR (Polymerase Chain Reaction ou amplification en chaîne par la polymérase). Cette technique permet, à la manière d'une photocopieuse, de dupliquer un très grand nombre de fois un gène précis, présent sur l'ADN d'un être vivant. Avec cette méthode, en partant de quelques cellules renfermant chacune 1 gène particulier impossible à mettre en évidence, il est possible d'obtenir en quelques heures plusieurs milliards de milliards de copies de ce gène. Par des techniques appropriées, il est ensuite possible de visualiser la présence de ces copies de gène à l'œil nu.
Cette méthode est utilisée aujourd'hui pour le diagnostic de certaines maladies génétiques, pour la recherche de bactéries ou de virus et pour la réalisation d'empreintes génétiques.
 
ADN et sexage
Un certain nombre d'oiseaux ne présentent pas ou peu de dimorphisme sexuel évident (différence visible entre le mâle et la femelle). Cependant, l'information génétique codant pour le déterminisme sexuel (aptitude à devenir un mâle ou une femelle) est présente dans l'ADN de ces oiseaux dès la naissance.
Le principe du sexage par ADN est de rechercher les gènes spécifiques du caractère mâle ou femelle dans l'ADN des oiseaux. Pour ce faire, on utilise la méthode PCR.
 
A partir de quel prélèvement peut-on sexer ?
Pour sexer avec la méthode PCR, il est nécessaire de disposer de quelques cellules de l'oiseau contenant de l'ADN. Ces cellules peuvent être obtenues à partir de sang ou d'une plume.
 
Le sexage à partir du sang
L'obtention d'une goutte de sang est réalisée à l'extrémité d'un doigt de l'oiseau. Pour cela, on découpe l'ongle au 2/3 de sa longueur à partir de la jonction avec le doigt de l'oiseau. Il est nécessaire de maintenir le doigt de l'oiseau en légère extension de manière à favoriser l'apparition de la goutte de sang. Cette goutte est ensuite prélevée en appliquant l'extrémité du doigt de l'oiseau contre le rebord du tube collecteur. Le tube est ensuite agité de manière à bien mélanger le sang et le milieu de transport présent dans le tube. Ce dernier évite la coagulation du sang et permet de récupérer de l'ADN de meilleure qualité. Le tube est ensuite identifié.
Il est important de s'assurer de l'arrêt du saignement avant de replacer l'oiseau dans sa cage (si besoin appliquer un agent hémostatique sur la plaie).
Cette méthode, longtemps utilisée pour le sexage des oiseaux a pour inconvénient de stresser l'oiseau et nécessite souvent la présence de deux personnes pour mener à bien l'opération (une pour la contention et une pour le prélèvement).
 
Le sexage à partir d'une plume
Le sexage ADN à partir d'une plume est une alternative au sexage à partir du sang et a aujourd'hui tendance, du fait de la facilité du prélèvement, à être adopté par une très grande majorité d'éleveurs.
Il suffit de prélever 3 ou 4 plumes sur la poitrine ou à la base du cou de l'oiseau et de les placer dans un sachet prévu à cet effet. Pour éviter la douleur chez l'oiseau, il est important de n'arracher qu'une plume à la fois.
 
Les avantages de cette méthode sont :
  • Pas de sang pendant et après le prélèvement
  • Minimum de douleur et de stress pour l'oiseau
  • Les échantillons peuvent être expédiés au laboratoire par la poste dans une simple enveloppe.
 
Traitement des prélèvements
A leur arrivée au laboratoire, les prélèvements sont soigneusement référencés et un numéro unique est attribué à chaque échantillon. Ce numéro permettra d'archiver les prélèvements pendant 6 mois au laboratoire.
L'étape suivante consiste à extraire l'ADN à partir des cellules du sang ou de la pulpe des plumes.
Cet ADN est ensuite analysé à l'aide de la méthode PCR pour rechercher la présence du gène spécifique du mâle ou de la femelle. Une série de témoins est également incluse dans l'analyse de manière à pouvoir déceler un éventuel dysfonctionnement de la méthode PCR.
Le résultat de la PCR est ensuite analysé et permet l'établissement d'un certificat de sexage, établit individuellement et envoyé à l'éleveur.
Laboratoire d’analyses vétérinaires et de l’environnement
4, Rue Théodore Botrel
BP 351
22603 Loudéac Cedex
Tél. : 02 96 28 63 43 Fax : 02 96 66 08 88
E-mail : labofarm@wanadoo.fr