Présentation
Fantastique
Ancêtre
Reproduction
Digestion
Respiration
Squelette
Oeuf
Plumage
Ailes
Plumes
Sexage ADN

Le monde fantastique des oiseaux
 
Plumes et mues :
Comptons les plumes, 25000 chez le cygne, 12000 chez le canard, 6500 chez le goéland, 2000 à 2500 chez la tourterelle, le petit passereau 1100 à 2800 et certains colibri 1000 seulement ! La durée de la mue peut s'étaler sur presque toute l'année chez les aigles. Certains oiseaux, lors de la mue, perdent en même temps toutes les plumes du vol. Cela les obligent à effectuer de véritables "migration de mue" pour gagner, avant que celle-ci ne commence, des zones où, incapables alors de voler, ils seront à l'abri de leurs prédateurs.
 
Voler vers le soleil :
Le colibri de la Caroline est capable, malgré ses 3g, d'effectuer, pour sa migration, la traversée du Golfe du Mexique, 800km en 25h et 252000 battements d'ailes (2 par seconde), à une vitesse moyenne de 94km/h, le Courlis de Tahiti fait un vol sans escale de 3300km entre les Iles Aléoutiennes et Hawaii tout en étant parti de l'Alaska ! Pour sa migration post-nuptial, le Sterne arctique parcourt plus de 17000Km !
 
Voler pour nourrir la nichée :
100km est la longueur de vol quotidien pour la mésange bleue quand elle nourrit sa nichée et qu'elle revient environ 40 fois au nid pour cela. Le martinet vole entre 16 et 18h par jour et parcours quotidiennement plus d'un millier de kilomètres pour trouver la pitance de ses jeunes.
 
Voler très vite :
Avec 200km/h, on pourrait penser que le martinet noir détient le record de vitesse des oiseaux. Ce serait sans compter le faucon pèlerin qui, en piqué, peut atteindre un maximum de 420km/h (250km/h en moyenne).
 
Voler très haut :
Le condor est capable de survoler des montagnes de 6000m d'altitude. Mais le record est détenu par les oies à tête barrée observées en Inde volant à 9200m au dessus de l'Himalaya !
 
Voler dans l’eau :
Les manchots peuvent atteindre, en nage sous l'eau, une vitesse de pointe de 45km/h. Certains oiseaux plongeurs détiennent des records de plongée, 40m pour un cormoran; ou d'apnée un canard peut résister 15 minutes sous l'eau.
 
Vitesse en vol :
  • de 34 à 37km/h, pinson, troglodyte, bergeronnette
  • de 40 à 41km/h, chevalier grivelé, aigrette garzette, colibri, chardonneret épervier (émigration)
  • de 43 à 47km/h, coucou, merle noir, sterne, jazeur de bohème
  • 50km/h grue cendrée
  • de 54 à 57km/h, pluvier, hirondelle de cheminée, grand coucou, moineau, alouette
  • 60km/h, rollier d'Europe, bec croisé, corneille freux, étourneau
  • de 63 à 65km/h, faucon pèlerin (en migration), pigeon voyageur, choucans, cygne sauvage, cygne muet, hirondelle de rivage
  • de 70 à 72km/h, tourterelle des bois, héron cendré, faucon crécerelle, bécasse, vanneau
  • 75km/h, cigogne, chevalier aboyeur, canard souchet
  • de 80 à 82km/h, pélican, oies des neiges, hirondelle de fenêtre, colvert, ramier
  • 85km/h perdrix grise
  • de 90 à 96km/h, lapodède d'Ecosse, cailles des blés, martinet (en vol horizontal) courlis cendré, pluvier doré
  • de 110 à 112km/h, martinet (en vol oblique), sarcelle d'hiver
  • de 110 à 140km/h, oie éperonnée, faucon pèlerin
  • de 110 à 151km/h record du pigeon voyageur
  • de 110 à 154km/h frégate (en vol piqué)
  • de 110 à 190km/h aigle royal
  • de 110 à 280km/h faucon pèlerin (en vol piqué)